Des navettes autonomes au coeur de la ville de Sion

Les véhicules intelligents peuvent apporter de nouvelles solutions de mobilité dans des endroits encore inaccessibles aux transports publics.

Les habitants et visiteurs de Sion pourraient expérimenter en 2016 un nouveau moyen de transport public: la navette autonome. Pour la première fois en Suisse, des véhicules intelligents pouvant accueillir jusqu'à 11 personnes devraient circuler sur la voie publique. A terme, l'objectif du projet mené par CarPostal est de compléter son offre en transport collectif, notamment dans les régions excentrées. Des chercheurs de l'EPFL, avec la start-up BestMile, développeront les outils nécessaires afin que la greffe soit optimale et sûre, tant du point de vue de l'exploitant que des usagers.

L'introduction de ces navettes, d'une longueur de 4,80 mètres et d'une largeur de 2,05 mètres, se déroulera en deux étapes. Durant la première phase de décembre 2015 au printemps 2016, les véhicules seront testés par des spécialistes sur un site privé et fermé. Si les autorités compétentes autorisent l'essai pilote, les navettes autonomes pourront circuler dans l'espace public et transporter des personnes au cours de la deuxième phase. L'espace prévu s'inscrit dans un périmètre incluant la zone piétonne et la zone de rencontre de la vieille ville de Sion. Si les tests sont concluants sur cette zone, l'introduction de ces véhicules sur d'autres parcours en ville de Sion sera envisageable.

Parallèlement à cette expérience de terrain unique à Sion, le Laboratoire de systèmes de transports urbains (LUTS) travaille sur l'intégration d'une flotte de navettes autonomes dans un système de transports publics pour permettre, par exemple, un service à la demande. Une des tâches centrales consiste à gérer les opérations en temps réel et à tenir compte des différents besoins des utilisateurs: horaires flexibles, navette à la demande, service de porte à porte, etc. Une fois établis, les algorithmes nécessaires serviront à améliorer le logiciel de gestion de flotte de la stat-up BestMile. Plus globalement, ils apporteront des solutions à la logistique et à la gestion des transports publics en général. L'expérience de terrain à Sion permet de poursuivre le développement des algorithmes de l'EPFL.

Partenaires: Ville de Sion, Canton du Valais, CarPostal Suisse SA, EPFL, BestMile, Navya

Contact: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.