Canton du Valais

Département des transports, de l'équipement et de l'environnement

Le Département des transports, de l'équipement et de l'environnement (DTEE) regroupe quelque 700 collaborateurs au sein de six services. Il conduit les dossiers majeurs que sont la 3ème correction du Rhône, la construction de l'autoroute A9 dans le Haut-Valais ou la modernisation de la ligne ferroviaire du Simplon.
Le Département garantit ainsi l'accessibilité de toutes les régions du canton, par le rail, la route et le lac. Il entretient et améliore quotidiennement 2000 km de réseau routier, ainsi que les cours d'eau, tout en protégeant la population et les biens contre les forces de la nature (avalanches, chutes de pierres, gestion des cours d'eaux dans les vallées latérales, forêts de protection, etc.). Il est en charge de la gestion des forêts, du paysage, de la chasse et de la pêche. La surveillance et l'évaluation constante de la qualité de l'environnement font également partie des missions du DTEE qui assure encore la pérennité et le développement du parc immobilier cantonal.
Le Délégué à la mobilité est directement subordonné au chef du DTEE, qu'il appuie dans l'élaboration de stratégies et de concepts, ainsi que dans la gestion de projets importants en matière de mobilité.

Le Service des routes, transports et cours d'eau (SRTCE) est l'un des services rattaché au DTEE. Il gère principalement les infrastructures en lien avec la mobilité et accomplit de multiples tâches afin d'assurer en toute sécurité l'accessibilité aux différentes régions du canton et de garantir à la fois la mobilité des personnes et le transport des marchandises. Aujourd'hui encore, le SRTCE entretient et améliore chaque jour le réseau des infrastructures de mobilités valaisannes, pour servir la population et les hôtes, tout en s'intégrant dans des réseaux nationaux et internationaux de mobilité.
La section transports du SRTCE doit veiller à une affectation optimale des moyens financiers nécessaires à l'exploitation des transports publics, ceci dans le respect des enveloppes financières accordées par l'Office fédéral des transports, le canton et les communes concernées.
Le Chef du Département des transports, de l'équipement et de l'environnement a donc choisi d'associer le délégué à la mobilité, ainsi que la section transports du Service des routes, transports et cours d'eau, pour accompagner la mise en œuvre du Mobility Lab. L'Etat du Valais, par le DTEE souhaite être un partenaire majeur de ce projet innovant. Le Chef du DTEE attend que les collaborateurs de l'Etat soient capables de s'intégrer en amont des processus, pour explorer avec d'autres spécialistes, de nouvelles pistes permettant d'améliorer l'efficacité des transports publics régionaux.

Photo: ©RegionAlps SA